Le blog de tulle et redingote

Donner du sens à vos animations d'équipes et à vos ateliers – coaching d'équipes

Mieux travailler ensemble grâce au jazz

Poster un commentaire

« Improviser, c’est jouer au-delà de ce qu’on sait » (Miles Davis)
Le jazz, un modèle pour l'entreprise

© Fotolia

1. L’improvisation dans le jazz

Le musicien de jazz raconte une histoire qu’il crée en direct, à partir de propositions des autres musiciens (accords, rythmes ou même simplement quelques notes), en s’appuyant sur les ressources musicales dont il s’est nourri.

Bien entendu, pour transmettre ce qu’il a en tête, le musicien doit avoir les connaissances techniques nécessaires car l’improvisation doit respecter certaines règles  (cadrage rythmique, harmonie …), ce qui lui permet d’optimiser sa capacité à gérer l’imprévu. 

2. Pourquoi ça marche ?…

La confiance, l’empathie et la réactivité

Les musiciens d’un groupe de jazz dialoguent et se renvoient la balle constamment, en toute confiance.
Chacun se met au diapason du groupe ; il perçoit l’attente de l’autre, entre en résonance avec lui, se saisit de la phrase proposée et la développe spontanément en lui donnant une nouvelle orientation, de nouvelles couleurs.

–  Un état d’esprit positif

Quelque soit le cas de figure, si incertain ou si risqué soit-il, les musiciens de jazz trouvent une solution créative et l’explorent.
Pour eux, l’imprévu est source de progrès, d’innovation.

Pas d’ego donc dans un orchestre de jazz, chaque musicien investit son potentiel créatif dans le projet commun selon son identité artistique propre et ses compétences techniques.

 

3. … et dans l’entreprise ?

Dans un environnement complexe où l’imprévu devient le quotidien, l’entreprise explore de nouvelles voies pour rendre ses équipes plus adaptables, plus réactives, plus impliquées … en un mot, plus « agiles ».

Pour répondre à la complexité et à l’imprévu, certaines entreprises misent sur la synergie collective, en partant du principe que la compétence d’une équipe est supérieure à celle de chacun de ses membres.
En quoi la dynamique d’un groupe de jazz peut-elle être source d’enseignement pour l’entreprise ? Reprenons ses ingrédients essentiels et appliquons-les à l’entreprise :

la confiance : se sentir libre d’apporter sa contribution à l’équipe sans crainte d’être jugé.
l’empathie : se mettre en phase avec les autres membres de l’équipe, les écouter avec bienveillance et s’ouvrir aux idées proposées.
la réactivité : ainsi stimulé, devenir à son tour force de proposition.
un état d’esprit positif : explorer ensemble le champ des possibles afin de découvrir de nouvelles opportunités et oser la prise de risques.

Vous pensez que vos équipes peuvent s’inspirer du jazz pour mieux travailler ensemble ….,
alors, faites-les participer à l’atelier participatif de Tulle et Redingote : « une équipe qui swingue »

Nombre de participants : à partir de 10 personnes
Durée de l’atelier : 1H30 – 2H
Intervenants : un trio de jazz (un pianiste, un batteur, un contrebassiste).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s