Le blog de tulle et redingote

Donner du sens à vos animations d'équipes et à vos ateliers – coaching d'équipes


Poster un commentaire

Mieux travailler ensemble grâce au jazz

« Improviser, c’est jouer au-delà de ce qu’on sait » (Miles Davis)
Le jazz, un modèle pour l'entreprise

© Fotolia

1. L’improvisation dans le jazz

Le musicien de jazz raconte une histoire qu’il crée en direct, à partir de propositions des autres musiciens (accords, rythmes ou même simplement quelques notes), en s’appuyant sur les ressources musicales dont il s’est nourri.

Bien entendu, pour transmettre ce qu’il a en tête, le musicien doit avoir les connaissances techniques nécessaires car l’improvisation doit respecter certaines règles  (cadrage rythmique, harmonie …), ce qui lui permet d’optimiser sa capacité à gérer l’imprévu. 

2. Pourquoi ça marche ?…

La confiance, l’empathie et la réactivité

Les musiciens d’un groupe de jazz dialoguent et se renvoient la balle constamment, en toute confiance.
Chacun se met au diapason du groupe ; il perçoit l’attente de l’autre, entre en résonance avec lui, se saisit de la phrase proposée et la développe spontanément en lui donnant une nouvelle orientation, de nouvelles couleurs.

–  Un état d’esprit positif

Quelque soit le cas de figure, si incertain ou si risqué soit-il, les musiciens de jazz trouvent une solution créative et l’explorent.
Pour eux, l’imprévu est source de progrès, d’innovation.

Pas d’ego donc dans un orchestre de jazz, chaque musicien investit son potentiel créatif dans le projet commun selon son identité artistique propre et ses compétences techniques.

 

3. … et dans l’entreprise ?

Dans un environnement complexe où l’imprévu devient le quotidien, l’entreprise explore de nouvelles voies pour rendre ses équipes plus adaptables, plus réactives, plus impliquées … en un mot, plus « agiles ».

Pour répondre à la complexité et à l’imprévu, certaines entreprises misent sur la synergie collective, en partant du principe que la compétence d’une équipe est supérieure à celle de chacun de ses membres.
En quoi la dynamique d’un groupe de jazz peut-elle être source d’enseignement pour l’entreprise ? Reprenons ses ingrédients essentiels et appliquons-les à l’entreprise :

la confiance : se sentir libre d’apporter sa contribution à l’équipe sans crainte d’être jugé.
l’empathie : se mettre en phase avec les autres membres de l’équipe, les écouter avec bienveillance et s’ouvrir aux idées proposées.
la réactivité : ainsi stimulé, devenir à son tour force de proposition.
un état d’esprit positif : explorer ensemble le champ des possibles afin de découvrir de nouvelles opportunités et oser la prise de risques.

Vous pensez que vos équipes peuvent s’inspirer du jazz pour mieux travailler ensemble ….,
alors, faites-les participer à l’atelier participatif de Tulle et Redingote : « une équipe qui swingue »

Nombre de participants : à partir de 10 personnes
Durée de l’atelier : 1H30 – 2H
Intervenants : un trio de jazz (un pianiste, un batteur, un contrebassiste).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités


Poster un commentaire

Une animation insolite « swinguante et sonnante » !

PhotoTEST2 article sur Jazz à Courre

Ça a swingué dans ce joli coin de l’Yonne cher à mon cœur.
A ma grande surprise, j’y ai retrouvé des amis et prestataires, musiciens de jazz avec lesquels Tulle et Redingote a grand plaisir à travailler depuis de nombreuses années.
Ils étaient en joyeuse compagnie avec leurs compagnons et complices sonneurs de trompes de chasse. Ensemble, ils ont interprété les plus fameux morceaux du répertoire des groupes de la Nouvelle-Orléans.
Quelle belle rencontre chaleureuse et surprenante que celle du jazz et de la trompe de chasse !

Photo2 article sur Jazz à Courre

Photo3 article sur Jazz à Courre

PhotoVF4 article sur Jazz à Courre

Merci à Rosita Bianco pour ces très belles photos.


Poster un commentaire

Une animation BD pour Bouygues Bâtiment Ile-de-France : « Le Trophée des Jeunes Constructeurs s’est illustré le 17 mars 2015 »

Vignette TJCTulle et Redingote propose ses ateliers comme des outils destinés à faire progresser les équipes, faire bouger l’existant, dégager des pistes.
Nos clients sont souvent nos meilleurs commerciaux et découvrent d’eux-mêmes de nouvelles finalités pour les ateliers de Tulle et Redingote.
C’est le cas de Bouygues Bâtiment Ile-de-France qui a eu l’idée d’organiser le Trophée des Jeunes Constructeurs autour d’un atelier BD. Ce trophée avait eu lieu jusque-là sous forme d’une étude de cas sur laquelle les participants « planchaient » individuellement : voir l’actu du 16.03.2015 sur le blog de Tulle et Redingote  https://tulle-et-redingote.fr/2015/03/16/ledition-2015-du-trophee-des-jeunes-constructeurs-de-bouygues-batiment-ile-de-france/ 
Voici les planches gagnantes mises en couleur :

bouygues2

bouygues6                                        bouygues5Les lauréats ont mis en images la vision qu’ils ont de leur futur métier, et ils ont fait preuve de créativité et d’un bouillonnant esprit d’équipe pour mener à bien ce projet.

En bref, les intérêts majeurs d’un atelier BD :

Donner la parole aux équipes dans un contexte ludique et décalé et réduire ainsi l’autocensure,
Imaginer ensemble de nouvelles solutions et associer les collaborateurs à la mise en œuvre des décisions
• Capitaliser sur la richesse de la réflexion collaborative pour dépasser les difficultés
• Favoriser l’esprit d’entraide et le sens de l’organisation pour atteindre ensemble un objectif commun.