Le blog de tulle et redingote

Donner du sens à vos animations d'équipes et à vos ateliers – coaching d'équipes


Poster un commentaire

Le langage du corps : une communication optimisée

Lying salesperson or business woman

Nous avons un double langage : le corps lui aussi s’exprime …

Albert Mehrabian, professeur en psychologie de l’Université de Californie a distingué et quantifié les trois modes de communication de l’être humain :
– 7% de la communication est verbale (les mots)
– 38% de la communication est vocable (intonation, ton et timbre de la voix)
55% de la communication est visuelle (expressions du corps : le non verbal).

Le langage corporel est donc une véritable source d’informations puisqu’il transmet à lui seul plus d’informations que les communications verbale et vocable réunies.
Et si nos paroles peuvent quelquefois travestir la vérité, notre corps lui, ne ment pas … Impossible en effet, de maîtriser le langage corporel qui résulte d’impulsions cérébrales : micro démangeaisons, mouvements des mains, façon de croiser les jambes, expressions du visage …

Est-il possible de décrypter ce langage des gestes,
de distinguer le mensonge de la vérité ?

La synergologie permet de décrypter le langage des gestes, de repérer le mensonge (intentionnel ou non), mais aussi d’optimiser la communication en décelant les blocages liés aux émotions (anxiété, stress …) ou aux règles de la politesse.
Savoir interpréter le langage corporel de son interlocuteur est un atout important qui permet de mieux le comprendre et d’adopter le comportement approprié.

Champ d’application de la synergologie

Il est large puisque la synergologie peut s’appliquer à l’ensemble des relations et interactions entre les êtres humains : vie familiale, amoureuse, professionnelle …
Dans l’univers professionnel, elle permet de décoder le comportement corporel dans des domaines aussi variés que :

  • les négociations commerciales
  • le recrutement
  • le management
  • les enquêtes de police

Si vous souhaitez donner à vos collaborateurs les meilleures règles du jeu du langage corporel, Tulle et Redingote organise des ateliers ou des conférences animés par une experte en synergologie.

 

Publicités


Poster un commentaire

Le chef d’orchestre, un manager ?…

Le manager chef d'orchestreLa métaphore du chef d’orchestre est souvent évoquée pour illustrer le rôle du manager.
Leurs missions présentent en effet certaines analogies.
Ils doivent harmoniser les talents individuels, transmettre leur vision et amener chacun à donner le meilleur de lui-même.

  • Harmoniser les talents individuels :

Que ce soit au sein de l’orchestre ou de l’équipe, chacun joue un rôle / une partition différente.
Pour autant, manager et chef d’orchestre doivent rendre l’ensemble cohérent en précisant et coordonnant les interventions de chacun.
Le groupe a besoin d’un leader pour échapper à la cacophonie.

  • Transmettre leur vision :

L’un comme l’autre, ils doivent expliquer clairement ce qui va être fait collectivement, donner une direction.
Au-delà du tempo, par les gestes, le regard, l’attitude générale, le chef d’orchestre communique une certaine image du projet musical.
Le manager doit communiquer, « faire savoir » aux membres de son équipe pour valoriser le projet.

  • Donner le meilleur :

Pour conduire l’équipe / l’orchestre vers l’excellence, manager et chef d’orchestre doivent :
• instaurer la confiance,
• favoriser l’écoute et le partage,
responsabiliser et mobiliser autour du projet,
… ils doivent adopter une posture managériale.
La direction à la baguette fait place au management collaboratif.

Notre démarche au sein de l’atelier « le manager chef d’orchestre » :

Après une rapide sensibilisation à la direction et l’exécution musicales, les participants sont plongés dans l’univers de l’orchestre et deviennent tour à tour musiciens et chefs d’orchestre. Ils découvrent et développent leur style de leadership.